• Napoléon chef de guerre

    Jean Tulard

    Parution : 22 Novembre 2012 - Entrée pnb : 6 Février 2015

    Ce sont les victoires d'Italie et d'Égypte qui ont porté le général Bonaparte au pouvoir et c'est une défaite en Belgique qui l'en a chassé définitivement. Autant dire que le génie politique est chez lui inséparable du génie militaire.
    Celui-ci fascine le monde depuis deux siècles et a inspiré d'innombrables études, depuis les essais de haute stratégie jusqu'aux travaux pointus sur les unités ou les héros oubliés. Mais personne n'a jusqu'à présent cerné avec rigueur et hauteur de vue ce qu'implique une évocation totale de Napoléon chef de guerre : comment a-t-il appris son métier, qui l'a formé, quelles ont été ses lectures ? Comment a-t-il remporté ses premières victoires, par quels moyens a-t-il organisé sa propagande, comment savait-il se faire aimer et craindre à la fois par ses hommes, maréchaux comme simples grognards ? Quelle part prenait-il à l'organisation de l'armée, comment finançait-il la guerre ? Était-il indifférent aux souffrances des autres et à l'hécatombe de morts et de blessés ? Comment s'informait-il sur l'état de ses forces et sur les dispositifs de l'ennemi ? Pourquoi a-t-il mal compris la guerre navale et surtout la « petite guerre », c'est-à-dire la guerre de partisans (Espagne, Russie) ?
    En répondant à ces questions, et à bien d'autres, Jean Tulard dévoile les traits d'un Napoléon finalement peu ou mal connu. Il montre brillamment qu'en dépit de faiblesses Napoléon figure bien parmi les plus grands capitaines de l'histoire, les Alexandre et les César.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Dictionnaire amoureux ; du cinéma

    Jean Tulard

    Parution : 6 Janvier 2011 - Entrée pnb : 26 Mars 2014

    Cinéphile curieux et passionné, Jean Tulard nous livre avec beaucoup d'humour son " Dictionnaire amoureux du cinéma ". Vagabondage personnel écrit au gré de ses souvenirs, de ses émotions tout autant que de sa fantaisie, nous y côtoyons pêle-mêle aussi bien les chefs d'oeuvre que les films classés X, Isabelle Adjani que Michèle Morgan, Orson Welles que Pedro Almodovar, " Les Enfants du paradis " que " La Vie des autres ".
    Etre né avec le cinéma parlant et voir des films depuis l'âge de sept ans permet de parler avec amour du Septième Art. Avec nostalgie aussi. Le cinéma était jadis une fête et un spectacle. On choisissait sa salle, l'ouvreuse nous plaçait, les lumières s'éteignaient, un rideau s'écartait. Sur l'écran se succédaient les actualités, un documentaire et un dessin animé ; puis venait l'entracte avec ses esquimaux glacés ; et c'était enfin le grand film tant attendu. Dans les années cinquante naquit une culture cinématographique à travers les longues files d'attente de la Cinémathèque, rue d'Ulm puis au Palais de Chaillot, les ciné-clubs et les revues spécialisées. Aujourd'hui, près de cent films passent quotidiennement sur le petit écran, et le DVD permet de constituer son Panthéon cinématographique.
    Le cinéma a perdu beaucoup de sa magie. Mais comment ne pas continuer à l'aimer ?

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • De Napoléon et quelques autres sujets chroniques

    Jean Tulard

    Parution : 7 Mars 2019 - Entrée pnb : 20 Février 2019

    Jean Tulard porte haut, depuis des décennies, le flambeau des études napoléoniennes : on ne compte plus les ouvrages de référence qu'il a signés et dirigés, et toutes les générations nouvelles d'historiens de cette époque se placent dans son sillage.

    On connaît aussi l'érudition étincelante dont il fait montre dans de multiples registres différents : le cinéma bien sûr, mais aussi l'histoire littéraire, le roman policier, le tennis, le football et le cyclisme, sans oublier l'opéra, la peinture et bien d'autres choses...

    Le présent recueil d'articles, rassemblé par les éditions Tallandier et la fondation Napoléon, se veut un hommage à la diversité des talents de Jean Tulard. À dix-huit textes relatifs à la Révolution et à l'Empire, devenus introuvables, s'ajoutent vingt-quatre chefs-d'oeuvre brefs évoquant avec ferveur et humour les peintres pompiers et Benjamin Rabier, Sade, Stendhal, Gautier, Maupassant, Henri de Régnier, le Tour de France vu par Blondin, le célèbre coup franc marqué par Platini en 1986, etc., etc.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le nouveau guide des films t.5

    Jean Tulard

    Parution : 19 Avril 2018 - Entrée pnb : 27 Septembre 2018

    Ce cinquième volume d'une série qui compte parmi les best-sellers de la collection " Bouquins " offre un large panorama de la production cinématographique depuis 2010. Cette année-là était publié le premier supplément du Guide des films, dont la dernière édition en trois volumes remontait à 2005. Un nouveau supplément s'imposait huit ans plus tard, tant la création cinématographique reste vivante et florissante : 599 films sont sortis dans les salles en 2010, 609 en 2011, 638 en 2012, 677 en 2013, 679 en 2014, plus de 600 en 2015, autant en 2016 et en 2017. À quoi il faut ajouter ceux parus directement en DVD ou en Blu-ray. Au total, ce sont ainsi plus de 800 films nouveaux qui sont offerts aux amateurs du septième art chaque année.
    Le cinéphile pressé ou le simple curieux trouveront dans ce Guide non l'intégralité de cette production, mais un répertoire des 2 000 oeuvres qui ont compté durant cette période : des James Bond successifs au Camille Claudel de Bruno Dumont ou au Loup de Wall Street de Martin Scorsese... Une large part est faite aux films anciens sortis à la télévision ou en DVD chez Bach, Montparnasse ou Sidonis, la plupart étant inédits ou oubliés.
    On trouvera aussi à la fin de ce livre un index général recensant tous les titres analysés dans les cinq volumes de ce Guide, soit plusieurs milliers de films – ceux qui ont fait, du point de vue occidental, l'histoire du cinéma.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le monde selon Napoléon ; maximes, pensées, réflexions, confidences et prophéties

    Jean Tulard

    Parution : 17 Octobre 2019 - Entrée pnb : 3 Octobre 2019

    Des grands héros de l'Histoire, Napoléon a probablement été le plus prolixe. Il a écrit d'abondance tout au long de sa vie, abordant tous les sujets et toujours soucieux du regard de la postérité.
    Ses jugements et ses opinions ont été soigneusement recueillis par de multiples interlocuteurs, conscients d'avoir affaire à un homme extraordinaire. Certains propos conservent aujourd'hui une brûlante actualité : sur le droit du sol, la femme, le Coran... Mais on ne compte pas les formules tronquées et les interventions détachées de leur contexte historique.
    Il fallait toute la science de Jean Tulard, lecteur depuis des décennies des correspondances et des Mémoires des contemporains, pour rassembler, thème par thème, une masse de citations dont l'origine et l'authenticité sont parfaitement établies.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • L'anti-Napoléon ; la légende noire de l'empereur

    Jean Tulard

    Parution : 19 Août 2013 - Entrée pnb : 19 Mars 2014

    Machiavel dictateur, nullité couronnée, joujou de la Révolution, obsédé sexuel, chéri de Satan, empoisonneur de soldats, Attila-Croquemitaine, mythe solaire : Napoléon, s'il est tout cela et autre chose encore, a-t-il même existé?
    À travers libelles anonymes et pamphlets sous le manteau, à travers Sade, Chateaubriand, Clausewitz et mille autres oubliés, Jean Tulard dresse le portrait du 'tyran des nations', le tableau de la contre-légende impériale, le 'Bréviaire de la haine' que suscita partout en Europe, et pas seulement chez les dominants, l'aventure impériale de l'Ogre français.

    25 prêts - 3650 jours
    10 streaming in-situ
    25 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe

    1 autre édition :

  • Dictionnaire amoureux ; de Napoléon

    Jean Tulard

    Parution : 16 Février 2012 - Entrée pnb : 26 Mars 2014


    Expliquer pour comprendre et donc mieux juger. Tel est l'objet de ce livre qui se veut objectif, rigoureux et pourtant personnel sur l'un des héros les plus célèbres de notre histoire.

    Napoléon est le personnage le plus admiré et le plus haï de notre histoire. Il est le fondateur de nos institutions et le synonyme de gloire militaire, mais on lui reproche les morts de la Grande Armée et le rétablissement de l'esclavage dans nos colonies. On peut toutefois évoquer Napoléon avec admiration sans dissimuler ses erreurs et ses faiblesses. Par ailleurs, il faut détruire une certaine légende noire concernant les conséquences des guerres napoléoniennes, du " million " de morts à la ruine financière du pays. Il faut expliquer les conditions de l'exécution du duc d'Enghien et pourquoi l'Empereur fut battu à Waterloo. Tel est le projet de ce dictionnaire qui se veut objectif et rigoureux, sans pour autant dissimuler le vif intérêt de son auteur pour l'une des périodes les plus passionnantes de notre histoire.
    Membre de l'Académie des sciences morales et politiques, Jean Tulard a enseigné l'histoire de Napoléon à la Sorbonne et publié plusieurs livres sur la période.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Guide des films t.1 ; A-E

    Jean Tulard

    Parution : 18 Juillet 2013 - Entrée pnb : 26 Mars 2014


    Les quatre tomes du Guide des films réunis dans une édition numérique inédite !

    Depuis sa première édition, en 1990, le Guide des films de Jean Tulard s'est imposé comme un ouvrage de référence. Il a été actualisé à chaque réimpression : les deux volumes de l'édition d'origine sont ainsi devenus quatre, totalisant plus de 17 000 références et couvrant toute l'histoire du cinéma depuis les frères Lumière jusqu'à 2010.
    Chaque notice contient un générique détaillé, un résumé du scénario et un jugement critique. Un index général à la fin du volume recense tous les films référencés. Ainsi dispose-t-on d'un répertoire de tout ce qui a compté depuis l'invention du cinéma.

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Le point sur cette période particulièrement cruciale de l'histoire de France.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Pourquoi réhabiliter le Second Empire ?

    Jean Tulard

    Parution : 31 Décembre 1997 - Entrée pnb : 26 Mai 2016

    Sujet des plus violentes diatribes dès sa genèse, le Second Empire a été sévèrement jugé par les historiens pendant plus d'un demi-siècle après sa disparition. Cette condamnation trouve principalement son origine dans une hostilité à un homme, qui à lui seul incarne le régime : Napoléon III. Au temps des préjugés défavorables a pourtant succédé celui de la réhabilitation. Ce renversement de tendance, timide d'abord, est devenu plus net au fil des publications sur la période - le jalon essentiel demeurant le livre publié par Philippe Séguin en 1990. Sur l'initiative du Souvenir Napoléonien, des universitaires ont pour la première fois exposé dans un colloque leur point de vue sur différents aspects du Second Empire. Reflet fidèle des diverses communications, le présent ouvrage se veut une contribution à la compréhension d'un régime complexe, qui fut tout sauf insignifiant.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Marengo ou l'étrange victoire de Bonaparte Nouv.

    Marengo ou l'étrange victoire de Bonaparte

    Jean Tulard

    Parution : 4 Mars 2021 - Entrée pnb : 10 Février 2021

    À Marengo, rien ne s'est passé comme prévu...
    Ce 14 juin 1800, dans la campagne piémontaise, l'histoire s'est accélérée : d'abord défait puis finalement victorieux, le Premier Consul Bonaparte lève les derniers obstacles dans sa course folle vers le pouvoir absolu. Et pourtant... ce que la propagande impériale transformera en un coup de génie stratégique fut d'abord une déroute et l'armée française ne dut son salut qu'à l'arrivée de Desaix. C'est cette bataille que Jean Tulard raconte ici heure par heure, rebondissement après rebondissement.
    Une légende naît. De la conjuration de Fouché et Talleyrand imaginée par Balzac à Tosca, le fameux opéra de Puccini, du peintre David à Alexandre Dumas, du chien Moustache au poulet préparé le soir de la victoire, Jean Tulard nous en révèle toutes les facettes.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • "Je constate que les personnalités éminentes consultées sont toutes d'accord - ou à peu près - sur l'origine du mal. Elles le sont moins sur les leçons à en tirer. Je trouve d'ailleurs cela fort bien. Il serait fâcheux que triomphe une opinion moyenne et par là moutonnière. C'est précisément d'un débat ouvert - et il l'est largement - que naîtront les solutions urgentes que l'opinion réclame. Nous n'avons pas changé : nous aimons que l'on nous raconte des histoires. Celles-ci réunies font l'Histoire. On a cru pouvoir, trop longtemps, opposer Histoire traditionnelle et nouvelle Histoire. Aujourd'hui, et c'est tant mieux, la hache de guerre est enterrée. On s'est aperçu que l'une et l'autre sont complémentaires, ceci pour le plus grand bonheur de nos contemporains. Que les pédagogues chargés de refondre les programmes de nos collèges et de nos lycées veuillent bien ne pas l'oublier. À ceux qui ne comprennent pas la passion pour l'Histoire, je dirai ceci : s'il advenait que, par l'effet de quelque cataclysme, nous soyons privés de toute référence au passé, si nous en arrivions à ignorer tout ce qui s'est déroulé avant nous, que serions-nous, sinon des orphelins ?"

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Comment définir le concept d'empire ? L'espace constitue la marque distinctive de l'empire par rapport au royaume. Cet espace est organisé, l'empire est centralisé et unifié, les peuples sont soumis. L'armature politique et fiscale est essentielle, le droit prime la langue et la religion. L'empire est fondé sur une civilisation universelle et unique. Mais l'empire est inéluctablement voué à la mort, lente, par une décadence de l'autorité et des moeurs, brutale, due à l'ennemi extérieur, rival ou barbare. En Occident, il n'est pas d'empire sans référence à l'Empire romain. Il n'y a en définitive qu'un Empire, celui de Rome.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le Premier Empire

    Jean Tulard

    Parution : 31 Décembre 1991 - Entrée pnb : 16 Février 2016

    L'histoire du premier Empire est bien sûr liée à la légende napoléonienne. Mais, à côté de la légende, il y a la réalité : une France politiquement divisée après l'écroulement de l'Empire, mais géographiquement unifiée, et soudée grâce à des institutions fondées sur la centralisation.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Dix-huit brumaire

    Jean Tulard

    Parution : 31 Décembre 1998 - Entrée pnb : 16 Décembre 2015

    Dès son déclenchement, on a su que la Révolution française se terminerait par un coup d'État. Avec l'installation du Directoire, à la fin de 1795, l'évidence s'impose. Restent à trouver la circonstance favorable, et surtout l'exécutant, le sabre qui permettra aux politiciens et aux idéologues de restaurer l'État sur des fondements durables. Des noms de généraux circulent : Pichegru, Moreau, Joubert... Mais aucun ne parvient à faire l'affaire. En octobre 1799, Napoléon Bonaparte, de retour d'Égypte, arrive à Paris. L'ancien chef victorieux de l'armée d'Italie est immensément populaire, et tout autant ambitieux. Il se laisse solliciter par les adversaires de la Constitution et du régime, Talleyrand, Cambacérès, Fouché et, pour finir, le cerveau de la conspiration, Sieyès. Le 18 brumaire an VIII, - 9 novembre 1799 -, l'opération est lancée. Trois des cinq directeurs démissionnent, dont Sieyès, et les Conseils législatifs - Anciens et Cinq-Cents - sont transférés à Saint-Cloud. Mais, le lendemain, les Conseils refusent de s'autodissoudre et la maladresse de Bonaparte, nouveau commandant militaire de Paris, menace de tout faire capoter. Il est sauvé par la présence d'esprit de son frère Lucien, et par les grenadiers de Murat, qui dispersent les députés récalcitrants. Le dernier mot restant aux militaires, c'est le général qui tire tout le profit de l'opération. Le soir du 19 brumaire, Bonaparte est le premier des trois consuls provisoires de la République, devant Sieyès et Roger Ducos, qui seront bientôt écartés. Les autres vainqueurs sont Talleyrand et Fouché, qui solderont tous les deux, en 1815, les comptes de la Révolution. Brumaire est ainsi la porte, plus dramatique que glorieuse, par laquelle Napoléon atteint au pouvoir, et la France entre avec lui dans la modernité. Jean Tulard, professeur à la Sorbonne et membre de l'Institut, est la figure de proue des études napoléoniennes. Outre son célèbre Dictionnaire Napoléon, il a publié récemment les biographies de Fouché et de Murat.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Histoire de la Crète

    Jean Tulard

    Parution : 31 Décembre 1978 - Entrée pnb : 16 Février 2016

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Napoleon et la noblesse d empire

    Jean Tulard

    Parution : 4 Avril 2003 - Entrée pnb : 7 Avril 2018

    Qui d'autre mieux que Jean Tulard, spécialiste du monde napoléonien, aurait pu nous livrer cette magistrale synthèse sur la noblesse d'Empire ? À travers quatre parties (Les noblesses avortées ; La création de la noblesse ; Être noble sous l'Empire ; L'échec), il brosse un tableau complet de ce phénomène et fait progresser d'une manière significative la connaissance de cette « caste » entre 1804 et 1815. Fils d'une Révolution dont l'un des premiers gestes fut d'abolir les privilèges de l'ancienne noblesse, Bonaparte comprit rapidement que s'il voulait durer, il lui fallait étayer son autorité en recréant une noblesse composée de dignitaires du nouveau régime. La tâche n'était pourtant pas aisée. Les contradictions étaient pléthore : comment attirer à soi une bourgeoisie imbue d'idées anti-nobiliaires ? Comment faire accepter aux notables qui l'avaient porté au pouvoir un régime toujours plus autoritaire ? Comment, enfin, respecter les situations acquises tout en apparaissant comme l'unique dispensateur des honneurs et des bienfaits matériels. La voie était singulièrement étroite parmi tant d'exigences contradictoires. D'où une démarche hésitante de la part de l'Empereur. La Légion d'honneur fut vite dépréciée par l'inflation des nominations ; les « sénatoreries » viagères, qui devaient permettre à leurs détenteurs de bénéficier d'une rente, ne fonctionnèrent jamais correctement ; les titres enfin, distribués trop largement aux bons serviteurs, civils ou militaires, ne réussirent jamais à transformer ces hommes en obligés du régime. Difficile compromis entre le goût des Français pour les honneurs et leur refus des privilèges, la noblesse d'Empire n'eut d'assises solides, ni d'un point de vue social, ni d'un point de vue politique.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Les égéries de la révolution

    ,

    Parution : 9 Mai 2019 - Entrée pnb : 16 Mai 2019

    Séduire au risque d'en mourir : tel fut le sort de plusieurs héroïnes de ce livre dont le rôle politique sous la Révolution s'acheva sur l'échafaud. Ainsi d'Olympe de Gouges ou de Mme Roland...
    On l'a oublié ou négligé : de grandes figures féminines tentèrent d'infléchir le cours de la Révolution dans un sens ou dans un autre. La plupart s'efforcèrent d'influencer des hommes politiques du temps – de là leur nom d'" égéries " – faute de pouvoir se faire entendre à la tribune et participer aux grandes décisions. Une revendication que les révolutionnaires ne cessèrent d'étouffer. Et pourtant, n'étaient-ce pas les femmes qui avaient ramené le roi de Versailles à Paris ou contribué à la chute de la monarchie ?
    Voici l'histoire de la Révolution vue sous un autre jour, expliquant, entre autres, le renoncement du duc d'Orléans à la régence après la fuite du roi ou la chute inattendue de Robespierre le 9 Thermidor.
    Dans les coulisses de la scène politique, ne fallait-il pas chercher l'égérie ?

    30 prêts - 2190 jours
    30 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Il est difficile de savoir ce qu'est un historien. Pout tenter d'en définir le contenu, les auteurs répondent à diverses questions telles que : d'où vient cette vocation? Quelle a été l'évolution de ce métier? Quels sont les mobiles de l'historien?

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

    30 prêts - 3650 jours
    9999 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Comment Napoléon gouverna-t-il le Grand Empire, soit quarante millions de sujets à son apogée ?
    En choisissant de gouverner les 134 départements sans laisser d'autonomie aux autorités locales, Napoléon ne fait rien d'autre que poursuivre l'oeuvre de l'Ancien Régime et plus encore de la Révolution jacobine. Probablement est-ce même le trait le plus saillant du système autoritaire qu'il institua. L'État tout-puissant ne s'appuie pas seulement sur les préfets et les sous-préfets qu'il désigne mais aussi sur les maires qu'il nomme. C'est bien le pouvoir central qui décide de tout. En raison de ses faibles moyens et des difficultés de communication, la machine fonctionne plutôt mal et ses défaillances sont nombreuses.
    C'est pourtant le legs le plus durable fait par l'Empereur à la France, et les régimes suivants ne cesseront de perfectionner la centralisation napoléonienne. Même depuis les débuts de la réaction décentralisatrice de 1982, le département demeure le coeur d'un mille-feuille administratif dont la France n'est pour l'instant pas parvenue à se défaire.
    N'est-ce pas là une nouvelle preuve de la prégnance des institutions napoléoniennes ?

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty